Doorkeeper

“Mots clefs qui servent à décrire la jeunesse japonaise “ Par Mme Muriel JOLIVET

Tue, 10 Apr 2018 19:00 - 20:30

Institut Français du Japon - Tokyo

Espace Images de l’Institut Francais du Japon - Tokyo 15 Ichigaya-Funagawara-cho, Shinjuku-ku, Tokyo 162-8415 Téléphone: 03-2500-5206 Accès: http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/about/contact/

Register

Registration is closed

Get invited to future events

Free admission
Frais de participation à la conférence: Membres UFE: gratuit Non-membres UFE: 1.500 yens pour participation aux frais d’organisation de la conférence.

Description

C’est en suivant les étiquettes aussi nombreuses qu’amusantes données à la jeunesse japonaise après Mai 68 que j’ai écrit Japon, la crise des modèles (Picquier, 2010). On est passé ainsi de la génération dite perdue (rosu gene) et aux jeunes d’un nouveau type (shinjinrui) à la student apathy et/ou shirake sedai, pour aboutir aux trois nullités (san mu shugi).
Surtout connu pour ses travaux sur le complexe d’Ajase, le psychanalyste Okonogi Keigo s’est révélé un visionnaire en annonçant dès 1978 dans L’ère des jeunes en moratoire d’autres problèmes qui allaient se greffer sur les précédents, allant des parasites célibataires (ainsi nommés par le sociologue de la famille Yamada Masahiro) aux freeters en passant par les hikikomori, les NEETS, etc.
Après avoir présenté d’autres appellations qui se sont profilées entre temps, comme la génération dite de la glaciation de l’emploi (shûshoku hyôgaki), la « cram-free relaxed generation » (yutori sedai) ou la génération dite éclairée (satori sedai), nous observerons les changements intervenus en amont, à partir d’autres mots clefs tels que bipolarisation (kakusa) ou mobilité descendante (karyû), en faisant le point sur l’augmentation des travailleurs employés non permanents (hiseiki), et sur l’impact de toutes ces mutations sur la vie personnelle des jeunes.
Nous terminerons par un tour d’horizon des best-sellers que les jeunes s’arrachent, en montrant ce qu’ils révèlent sur leurs préoccupations actuelles.

Après avoir étudié le chinois et le japonais à l’INALCO, Muriel Jolivet est professeur émérite de l’université Sophia où elle a enseigné 34 ans. Docteur en études orientales, elle continue à donner de nombreuses conférences en français et en japonais en comparant les deux sociétés (travail, place des femmes, des jeunes, derrière la baisse des mariages, des naissances et l’augmentation du célibat, etc.) mais aussi sur le pèlerinage des 88 temples sacrés du Shikoku.
Elle a été décorée Chevalier de l’Ordre National du Mérite le 29 juin 2004.
Parmi ses principales publications, citons :
- L’université au service de l’économie japonaise, éditions Economica, 1983
- Un pays en mal d’enfants -Crise de la maternité au Japon, La Découverte, 1993
- Homo Japonicus, Picquier, 2000
- Etat des lieux de la famille française, Heibonsha, 2001 (en japonais)
- Fait-il bon vivre en France ? Les Français tels que les immigrés les perçoivent, Shueisha, 2003 (en japonais)
- Tokyo Memories :1995-2005, Antipodes, 2007
- Japon, la crise des modèles, Picquier, 2010
- Tokyo Instantanés, Elytis, 2012
- Confidences du Japon, Elytis, 2014
- sous presse : Chroniques d’un Japon ordinaire, Elytis, 2018
- Sur les pas des pèlerins des 88 temples sacrés du Shikoku : une méditation entre deux mondes : témoignage, revue Ebisu (Maison franco-japonaise), Automne-Hiver 2009, pp.101-137)

Date: Mardi 10 avril 2018 de 19h00 à 20h30 (ouverture des portes à 18h30)
Lieu: Espace Images de l’Institut Français du Japon - Tokyo
15 Ichigaya-Funagawara-cho, Shinjuku-ku, Tokyo 162-8415
Téléphone: 03-2500-5206
Accès: http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/about/contact/
Frais de participation à la conférence:

• Membres UFE: gratuit
• Non-membres UFE: 1.500 yens pour participation aux frais d’organisation de la conférence.

About this community

UFE JAPON

UFE JAPON

« L’Union des Français de l’Etranger est une association fondée en 1927 qui a pour mission de créer et de maintenir un contact étroit entre les Français de l’étranger et la France et de défendre le...

Join community